Interior Ideas FR

April Avril 06, 2021

Les principes du développement durable dans l’aménagement intérieur

4 min. lire la suite:

Un aménagement intérieur réalisé de manière durable minimise notre impact sur l’environnement. Il réduit les déchets, préserve les ressources et protège la planète, pour nous et pour les générations futures. Le développement durable devrait figurer en tête des priorités dans nos aménagements, non pas comme un plus, mais bien comme un élément central. Que vous viviez ou travailliez ou non dans un bâtiment écologique, vous pouvez profiter des avantages du développement durable dans l’aménagement de votre espace en suivant ces cinq principes.

Principe 1 : être économe en énergie

La consommation d’énergie est l’un des principaux facteurs du changement climatique et les bâtiments en consomment beaucoup. Le chauffage, la climatisation et l’éclairage en sont les principaux responsables. La réduction de leur impact est l’un des principes de l’aménagement intérieur durable.

Les fenêtres et les portes doivent être bien isolées et équipées de rideaux et de stores à faible consommation d’énergie. Ceux-ci empêchent l’air froid d’entrer en hiver et l’air chaud de pénétrer en été. Si la tendance de ces dernières années est aux parquets en bois, les moquettes reviennent en force car ce sont d’excellents isolants thermiques, qui permettent de retenir jusqu’à 10 % de la chaleur d’une pièce.

Les couleurs claires pour la décoration et le mobilier ainsi que les miroirs et les surfaces brillantes réfléchissent la lumière. Cela réduit la quantité de lumière artificielle nécessaire et a un impact considérable sur l’énergie consommée par l’éclairage durant la journée. 

L’aménagement intérieur écologique implique également l’utilisation de technologies vertes. Le chauffage peut être contrôlé à distance et allumé exactement quand et où il est nécessaire, tandis que des appareils peuvent détecter quand une pièce est vide et éteindre les lumières. Sans oublier, bien sûr, les ampoules : privilégiez  celles qui sont le plus économes en énergie.

Principe 2 : réduire l’impact sur l’environnement

Après avoir pris en compte votre chauffage et votre éclairage, il existe d’autres moyens de réduire l’impact environnemental de votre aménagement intérieur. 

Utilisez des matériaux organiques comme le bois et la pierre pour les meubles, les éléments et les revêtements de sol – ils sont beaux, conservent la chaleur et leur traitement n’implique pas une forte consommation d’énergie ni de déchets toxiques. Le bambou, qui pousse rapidement et se replante facilement, est un excellent exemple de matériau renouvelable qui peut être transformé en un beau mobilier durable.

L’utilisation de tissus d’ameublement transforme une pièce en un espace de vie confortable et élégant. Choisissez des rideaux et des coussins en coton biologique sans produits chimiques. Les plaids et les tapis en laine produite localement sont des choix naturels et esthétiques. 

Très souvent, les meubles et les objets de décoration proposés dans les magasins ou en ligne font un long voyage avant d’arriver chez nous. Pourquoi ne pas réduire encore davantage l’impact environnemental de votre décoration intérieure en achetant des meubles et des articles d’ameublement écologiques auprès de fournisseurs locaux ou régionaux ?

Principe 3 : minimiser les déchets

En suivant les principes du design durable, vous réduisez la quantité de déchets que vous produisez. Au lieu de suivre les dernières tendances, achetez des meubles respectueux de l’environnement, au design intemporel et versatile que vous conserverez pendant des années. C’est encore mieux si ces meubles sont fabriqués à partir de matériaux recyclés comme le carton, ou avec des matériaux innovants comme le liège et le béton. 

Les créateurs de meubles parviennent à proposer des objets étonnants à partir de ces matériaux écologiques, comme des meubles de bureau fabriqués à partir de carton plié ou des sols et des lits en liège. Le recyclage est un autre moyen de réduire les déchets qui partent à la décharge. Au lieu de jeter un objet parce qu’il est démodé, faites preuve de créativité et donnez-lui une nouvelle vie.

Pour en savoir plus, lisez « Coup de projecteur sur les matériaux : Le guide des matériaux d’ameublement écologiques ». 

Principe 4 : penser sur le long terme

En matière de design durable, la robustesse va de pair avec la réduction des déchets. Les éléments qui subissent une forte usure, comme les revêtements de sol, doivent avoir une longue durée de vie. Les meubles, quant à eux, doivent pouvoir résister aux assauts d’un usage quotidien. Les pièces robustes, et donc durables, ne sont pas nécessairement à la mode, mais elles sont de grande qualité, fonctionnelles et intemporelles.

Nos besoins et la composition de nos familles évoluent – ils grandissent et diminuent, et un aménagement intérieur réalisé de manière durable doit en tenir compte. Les espaces et les meubles doivent être innovants et polyvalents. Les solutions de rangement personnalisables créées par Tylko sont un excellent exemple de design modulable. Adapter le mobilier à ses besoins est la garantie qu’il passe haut la main l’épreuve du temps, tout en restant fonctionnel et pratique.

Principe 5 : créer un environnement sain

Nous passons une grande partie de notre vie à l’intérieur. S’assurer que cet environnement est sain est un facteur important de l’aménagement intérieur durable. C’est tellement important que plutôt que d’être un principe à part entière, il devrait être étroitement lié à tous nos efforts vers plus d’écologie.

Pour créer un environnement sain, il faut de l’air pur, un chauffage (ou une climatisation) efficace, un bon éclairage et une bonne acoustique. Lorsque vous entendez le mot « pollution », vous ne pensez peut-être pas tout de suite à votre maison ou à votre bureau. Vous seriez surpris de découvrir à quel point certains matériaux peuvent être toxiques. Vous pouvez les éviter en choisissant des meubles fabriqués à partir de matériaux à faible émission de COV (composés organiques volatils).

Les plantes agissent comme des filtres à air naturels, mais aussi étonnant que cela soit,  les tapis le font aussi. Ils piègent les particules de poussière et les retiennent jusqu’à ce qu’elles soient éliminées. Choisissez un aspirateur équipé d’un filtre HEPA afin que ces particules ne soient pas relâchées dans l’air lorsque vous faites le ménage. 

Que vous travailliez sur votre ordinateur ou que vous lisiez un livre, un bon éclairage est important. C’est la condition sine qua none pour éviter les maux de tête et la fatigue oculaire. Utilisez des surfaces réfléchissantes pour augmenter la lumière naturelle et orientez les lampes de table ou de bureau pour que la lumière soit diffusée sur votre surface de travail ou de lecture. Les papiers peints texturés ou les panneaux acoustiques spécialement conçus en bois ou en laine, ainsi que les tissus d’ameublement et les tapis, contribuent à absorber les vibrations sonores, ce qui aide à l’insonorisation de votre maison ou de votre bureau.

Comme vous pouvez le constater, mettre en œuvre le développement durable dans le cadre de l’aménagement intérieur requiert d’adopter une approche holistique. En prenant en compte ces cinq principes, vous créerez un espace à la fois respectueux de votre santé et de l’avenir de notre planète. Et tout ça, sans avoir à faire nécessairement de compromis sur le style.